Lieu de conservation
Cote
B 564 - sous-cote inconnue 3
Date (exacte)
1249
Date quantième
Le V des ides d'août (9 août)
Analyse

Testament de Renaud, seigneur de Bàgé, croisé.

Commentaire

La feuille de parchemin sur laquelle est écrit ce testament a été pliée en deux, les queues des sceaux la traversant de part en part la maintenaient fermée, chacun des sceaux portant l'indication de son titulaire. Celui du testateur était au milieu, avec cette suscriplion écrite circulairement autour de l'ouverture par où passe la queue du sceau : Nos Baynaudus, dominus Baugiaci, teslalor, sigilla- vimus et subscripsimus. L'archevêque élu scellait aussi de bulles de plomb ; une de ces bulles sur cordelettes de soie vertes est appendue à l'acte analysé ci-dessous, n° 891. Un exemplaire en a été reproduit par Demay dans son Inventaire des sceaux de la Normandie, n° 2237.