Les collaborateurs

Archives départementales de l'Aube

Les Archives départementales de l’Aube conservent environ 3 500 empreintes de sceaux principalement issues des fonds provenant des confisactions révolutionnaires mais également de quelques archives privées comme la collection du comte François Chandon de Briailles. L’inventaire en cours depuis 2010, et qui devrait être achevé en 2020, a mis en évidence l’importance des chartriers cisterciens et notamment celui de l’abbaye de Clairvaux qui rassemble à lui seul 1 565 empreintes.

Archives départementales de Côte-d'Or

Les Archives départementales de la Côte d'Or conservent en leurs murs plusieurs milliers d'empreintes de sceaux, dont les plus anciennes datent du XIIe siècle, quand les plus récentes ont été apposées à la Restauration. L'immense majorité de ces empreintes, principalement tirées de la série B des Archives, intitulée Cours et juridictions, date du bas Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles). On trouve dans ces fonds tant les sceaux des ducs et duchesses, que ceux de leur entourage, mais aussi ceux des rois, bourgeois ou petits officiers bourguignons. Un inventaire comptant déjà plus de 2500 références est en cours de réalisation et de saisie sur Sigilla

Archives départementales de la Savoie

Les sceaux conservés dans les Archives départementales de la Savoie sont peu et mal connus, faute d’instrument de recherche. Il n’existe pas encore de repérage des empruntes dans les différents fonds. C’est donc un travail complet que les Archives départementales de la Savoie projettent d’entreprendre grâce à la collaboration avec le programme Sigilla.

Archives départementales de la Haute-Savoie

Les archives départementales de la Haute-Savoie possèdent une importante collections de sceaux cataloguée par M. Gérard Detraz en 1998. Depuis 2017, la base SIGILLA propose un ensemble de moyens innovants pour consulter et étudier les sceaux conservés en France. Grâce à une étroite collaboration, l'ensemble de cette collection est désormais intégré dans la base SIGILLA et permet d'optimiser ces initiatives et la recherche qu'elles suscitent.

Archives départementales de la Vienne

Constituée dès les années 1830 à partir des fonds d’archives d’Ancien Régime, la collection de sceaux des Archives départementales de la Vienne, avec aujourd’hui près de 1600 empreintes, couvre pratiquement sept siècles, de 1107 à la fin du 18e siècle. Les derniers siècles du Moyen Age, du milieu du 13e siècle à la fin du 15e, y sont cependant les plus massivement représentés, avec plus des deux tiers des empreintes. Les sceaux poitevins occupent évidemment une place déterminante mais un large centre ouest français y est aussi très bien représenté. Les notices présentées ici sont le fruit d’un travail de description engagé depuis 2012.

Archives municipales de Joigny

Joigny est la première commune qui a soutenu le projet Sigilla en ouvrant largement ses portes Le fonds est restreint, mais comprend de nombreuses empreintes des comtes de Joigny dont certaines étaient complètement inédites ou d'une qualité inégalées dans les autres dépôts. Cette particularité en fait une "perle des archives" qui justifie le programme Sigilla.