Sceau type

Jean Ier de Bourgogne - deuxième - contre-sceau

Ordinal: 
deuxième
Date d'utilisation: 
[1407 - 1419]
Forme: 
rond
Diamètre: 
35mm
Description: 

Au centre d'un champ tapissé de rinceaux fleuris, un lion assis de profil vers la gauche, coiffé d'un bassinet cimé d'une fleur de lis, porte autour du cou, attaché pas la guiche un écu portant un écartelé de Touraine et de Bourgogne, un écusson de Flandre en abîme. L'animal est accosté de deux écus portant respectivement les armes d'Artois et de Bourgogne-Comté.

Légende théorique: 
Anépigraphe

Emblématique

Localisation(s): 
écu

Franche-Comté

Localisation(s): 
écu

Empreinte

Moulage

Dessin

Acte

Jean sans Peur ordonne que soit payé à Dreux Maréchal, son conseiller et maître de comptes à Dijon le montant de ses gages de quatre mois.

Commandement de Jean sans Peur à Jean Chousat, trésorier, d'aller chercher à Arras les joyaux de feu sa mère Marguerite et de les apporter à Paris pour les donner à son frère Antoine duc de Brabant et à plusieurs autres.

Ordonnance de Jean, duc de Bourgogne, à ses gens des comptes, de rabattre de la recette 32 francs payés à Guillaume de Neufville son écuyer pannetier pour l'achat d'un cheval.

Joyaux et autres objets donnés en étrennes par le duc de Bourgogne, leur prix et leurs destinataires.

Ordre du duc de Bourgogne à ses gens des Comptes de payer à son orfève et valet de chambre les joyaux qu'il a offerts en étrennes.

Joyaux et autres objets donnés en étrennes par le duc de Bourgogne, leur prix et leurs destinataires.

Joyaux et autres objets donnés en étrennes par le duc de Bourgogne, leur prix et leurs destinataires ; son conseiller confirme la somme et l'achat de ces biens par le duc.

Mandement du duc de Bourgogne à ses gens des comptes d'allouer 5 francs à Guiot Baron, 6 francs 15 sols tournois à Jean de Portugal et 6 francs à Guillaume Sporkin.

Mandement du duc de Bourgogne à ses gens des Comptes d'allouer à Jean de Noident diverses sommes pour recouvrement de dettes dont 3000 francs payés pour retirer la couronne de la "bonne fleur de lys" engagée pour le besoin de ses af

Reçu de 4666 écus payés au duc de Bourgogne par le duc de Bretagne plege de sa mère en déduction de 14000 écus. (1407, 29 novembre)