Sceau type

Chapitre cathédral de Strasbourg - sceau

Date d'utilisation: 
[1201 - 1407]
Surface d'estampage: 
plane
Forme: 
navette
Description: 

Vierge assise sur un trône, elle porte dans la main droite un lys, et tient du bras gauche le Christ, assis sur ses genoux.

Légende transcrite: 
sigillum sancte marie argentinensis ecclesie

Empreinte

Acte

L’évêque de Strasbourg Berthold [II de Bucheck] et le grand chapitre promettent de ne point troubler les juifs dans leur usage des anciens privilèges octroyés par les rois et empereurs.

Berthold, évêque de Strasbourg, confirme au couvent d'Obersteigen le droit de nommer son prieur.

Berthold, évêque de Strasbourg, échange avec le grand chapitre le bien de Zelsheim contre les biens situés à Kolbsheim,  Dachstein, Molsheim appartenant à la cuisine de l'évêque.

Berthold, évêque de Strasbourg, décide que les chevaliers de Bischoffsheim renoncent à l'avouerie et à la garde des vignes situées près du cloître Saint-Léonard, à Boersch, contre quatre arpents de vigne près de Bischoffsheim et un bien près de Kr

Charte émise par Berthold, évêque de Strasbourg constatant que les frères Günther et Eberhard de Landesberg ont résigné entre les mains de l'évêque neuf acres de terres dans la rue dite Vlahsgasse à Strasbourg (fiefs de l'évêque).

Analyse présente dans L'Inventaire des Archives Communales Anciennes de Mutzig :

Certificat de la prestation par les bourgeois de leur serment envers l'évêque.

Henri, évêque de Strasbourg, fonde une cour appellée Gebreyte aux confins de celle de Roufach et la cède contre un cens annuel à l'abbaye sise à côté de cette nouvelle terre. 

Henri, prévôt du Grand chapitre de Strasbourg, loue les biens du chapitre situés à Lampertheim à Wernher Vituli et Conrad, son fils, et en fixe les conditions de gestions et de transmission.

Le Grand Chapitre de Strasbourg afferme à titre d'emphythéose à Rodolphe Blumendrost un terrain près de la cour de dame Irmengarde. 

Le Grand Chapitre de Strasbourg afferme à titre d'emphytéose à Walther, orfèvre, un terrain près de la cour de dame Irmengarde. 

Henri, évêque de Strasbourg, donne à l'abbesse de Niedermünster l'église paroissiale d'Ottrott et tous ses revenus.

Henri, évêque de Strasbourg, reçoit de son maréchal Werhner, ainsi que ses neveux, la promesse de faire cesser ses déprédations contre l'église de Honau et de respecter les droits de celle-ci.

Henri, évêque de Strasbourg, confirme que le prévôt de Haslach détient le  droit de patronage sur l'église de Dahlenheim, que les paroissiens lui disputaient. 

L'église de Honau et Egelolf de Mundingen s'accordent au sujet de l'île dite Wolfswerth et du droit de pêche et chasse dans un bras du Rhin.

Le Grand Chapitre de Strasbourg reçoit de la part de l'un de ses chanoines, H dit de Gerolseck, une cour contre un revenu annuel de 50 sous.

Le Grand chapitre de Strasbourg donne à titre de bail, à Herrmann de Herrenberg et à Jean de Lapide son neveu, l'un portier, l'autre chanoine du grand chapitre, des biens situés à Wolxheim et Uttenheim.

Conrad, évêque de Strasbourg, règle le conflit qui l'oppose, lui et son chapitre à Rodolphe de Habsbourg, au sujet de l'avouerie de Rouffach et de l'alleu de Thierbach. 

L'abbesse de Niedermünster et le curé de Gertwiller mettent fin à leur querelle sur les dîmes de Gertwiller et Goxwiller : l'abbesse jouira de la dîme entière et donnera au curé trois marcs d'argent par an.