Image
Date d'utilisation
1322
Sceau antesusceptum
Premier titre porté sur la légende
Surface d'estampage
plane
Forme
rond
Première dimension
81 mm
Description

Le prince, vêtu d'un haubert et d'une cotte d'armes flottante, coiffé d'un heaume ajouré à timbre ovoïde orné de volets et cimé d'un sagittaire à genoux entre deux pointes, tient de la main droite une épée haute retenue par une chaîne et de la gauche un bouclier. Il galope vers la droite sur un cheval caparaçonné dont la tête est coiffée du même sagittaire entre deux pointes. L'écu et la housse sont aux armes : semé de fleurs de lis à la bordure componée. L'ailette devait porter les mêmes armes mais elles ne sont plus visibles.

Type d'alphabet
oncial
Equestre
Légende théorique
S' KAROLI / FILII REGIS FRANCIE MARCHIE BIGORRE COMITI / S AC DNI CRICIACI
Légende transcrite
SIGILLVM KAROLI / [FIL]II REGIS [FR]A[NCIE MARCHIE BIGORRE COMITI]/S AC D(omi)NI CRICIACI
Encadrement de la légende

Entre deux cercles de grènetis soulignés de deux filets.

Langue de la légende
latin
Commentaire

Charles le Bel reçut le comté de la Marche par l'Ordinacio terrarum du 28 Novembre 1314 (Arch. nat., J 403 n° 19) et la seigneurie de Crécy-en-Brie le 14 Décembre (Arch. nat., J 164 n° 28). Ce sceau, où il figure comme comte de la Marche et seigneur de Crécy, fut donc exécuté après le 14 Décembre 1314. Il l'utilisa encore après son avènement (le 3 Janvier 1322) jusqu'au 25 Janvier au moins, date à laquelle il donna un acte où était annoncé ce sceau (Arch. nat., JJ 66 n° 1463).

Les titres de la légende ont été restitués grâce à ceux figurant sur le contre-sceau. L'empreinte moulée par Douet d'Arcq (D 851) est actuellement la seule connue.

Bibliographie
DOUET D'ARCQ L., Archives de l'Empire. Inventaires et documents publiés par ordre de l'Empereur. Collection de sceaux, Paris, 1865 n° 851
DALAS M., Corpus des sceaux français du Moyen Age - Tome 2, Archives nationales, Paris, 1991 n° 100

Emblématique

Signes para-héraldiques

Héraldique
Localisation(s)
écu
housse