Image
Date d'utilisation
1377 - 1473

Duc de Bourgogne

Forme
rond
Première dimension
67 mm
Description

Personnage représenté de face, les cheveux, longs, bouclant sur les oreilles, assis sur un trône formé de deux lévriers, les pieds posés sur deux lions adossés, séparés par deux fleurs de lys posées en pal ; une autre fleur de lys, posée en fasce (ou un fleuron) semble figurée à dextre sous le coude du personnage. Ce dernier porte, sur un justaucorps serré, un grand manteau agrafé sur l'épaule droite et ramené sur les genoux. Il pose la main droite sur un livre ouvert que tient un ange issant à mi-corps d'une nuée ; la gauche sur un écu écartelé de Bourgogne moderne et de Bourgogne ancien tenu également par un ange. Au-dessus, un dais, d'architecture. Le champ du sceau bordé d'un feston

Sceau de type assis
Légende théorique
SIGILLUM MAGNUM C..IE DUCIS BURGONDIE
Légende transcrite
Sigillum magnum c[ur]ie ducis Burgondie.
Encadrement de la légende

Bordure en grénetis

Langue de la légende
latin
Caractères spéciaux
non
Commentaire

Un autre sceau de la cour du duché de Bourgogne (chancellerie) est donné par Douët d'Arcq sous le n° 4535 de son inventaire. Il est de 1419 et un peu plus petit que celui qui est décrit ci-dessus ; mais sauf de légères différences, comme dans le dais d'architecture qui surmonte le personnage, et dans la bordure, les deux sceaux sont semblables. Il faut rapprocher de ces types celui qui vient ci-après, et le n° 4517 de Douët d'Arcq (cour du duc de Bourgogne à Avallon, 1388) décrit plus haut, n° 565, et dont le contre-sceau est pareil à celui que nous donnons ci-après

Bibliographie
COULON A., Inventaire des sceaux de la Bourgogne, Paris, 1912 n° 574

Emblématique

Signes para-héraldiques

Héraldique
Localisation(s)
écu
champ