Image
Date d'utilisation
1229
Premier titre porté sur la légende
Forme
rond
Première dimension
75 mm
Description

Sceau équestre à gauche, le comte l'épée levée porte un bouclier aux armes (un dauphin).

Type d'alphabet
oncial
Equestre
Légende théorique
........COMITIS . CLAROMONTIS . DOMINI MONTIS..........
Légende transcrite
Sigillum Willelmi, comitis Claromontis, domini Montis Ferrandi.
Langue de la légende
latin
Commentaire

Pierre Fournier donne (p. 79, note 1) pour ce sceau le commentaire suivant : " Surmoulage : musée sïgillographique des A. N., vitrine IV (Coulon, op. cit., 68) . — Photogr. du sceau et du contre-sceau : Bosredon, Sigillographie, Planches, pi. vi, nos 25-25 bis, avec description, [Texte] n° 64, p. 31-32. — Dessin du sceau et du contre-sceau : Justel, Pr., 140 (acte de 1225) ; Baluze, II, 248 (acte de 1225) ; la même planche a servi pour les 2 figures. — Description : B. N., coll. Duchesne, 56, fol. 284, éditée par Teulet, Layettes, I, 381, n° 1016 (acte s. d. [1212]) ; Douet d'Arcq, I, 324-325, n° 386 (acte de 1229).

Jusqu'à présent, deux sceaux de Guillaume ont été publiés. Justel a publié comme un 3e sceau de ce seigneur un sceau de son cousin Guillaume X, comte d'Auvergne (Pr., 144 ; Baluze a publié à nouveau ce dessin, II, 91, mais en restituant le sceau à son légitime propriétaire). Bosredon a attribué, par erreur, à Guillaume un sceau de son père Dauphin (n° 63 ; cf. plus haut)".

Bibliographie
DOUET D'ARCQ L., Archives de l'Empire. Inventaires et documents publiés par ordre de l'Empereur. Collection de sceaux, Paris, 1865 n° 386
BOSREDON Philippe de, Sigillographie de l'ancienne Auvergne (XIIe-XVIe siècle), Paris, 1895 Planches VI, no 25-25 bis, avec description, [Texte ] n° 64, p. 31-32
FOURNIER P., « Le nom du troubadour Dauphin d'Auvergne et l'évolution du mot dauphin en Auvergne au Moyen Age », Bibliothèque de l'Ecole des Chartes, 1930, 66-99 p. 79, note 1

Emblématique

Signes para-héraldiques

Héraldique
Localisation(s)
Bouclier