Image
Sigillant
Ordinal
deuxième
Date d'utilisation
1346 - 1347
Sceau antesusceptum
Surface d'estampage
plane
Forme
rond
Première dimension
30 mm
Description

Ecu semé de fleurs de lis à la bordure, penché, timbré d'un heaume de profil à volets courroné et cimé d'une fleur de lis dont chaque pétale est terminé par une touffe. Le champ du sceau est réticulé et orné de têtes de face couronnées.

Type d'alphabet
oncial
Iconographie
armorial
Armoriale.
Légende théorique
S' . JOH(ann)IS : P(ri)MOGE(n)ITI / . REGIS : FRANCORU(m)
Légende transcrite
SIGILLUM . JOH(ann)IS : P(ri)MOGE(n)ITI / . REGIS : FRANCORU(m)
Encadrement de la légende

Entre deux filets.

Langue de la légende
latin
Commentaire

La plus ancienne empreinte actuellement connue de ce sceau du secret ante susceptum date de 1344 (voir G. Tholin, Chartes d'Agen se rapportant au règne de Philippe VI de Valois, Bordeaux, 1898, p. 75, note 2), et la plus récente du 9 Novembre 1349 (BnF, Clairambault, reg. 138, p. 2457). Cependant, ce sceau peut fort bien avoir été gravé avant le sceau équestre, Jean n'y étant qualifié que de fils aîné du roi de France.

La cire étant très abîmée, on ne peut dire s'il sagit de têtes de rois, de léopards ou d'hommes sauvages.

Bibliographie
AN / SCEAUX, Collection Supplément n° 2288
DEMAY G., Inventaire des sceaux de la collection Clairambault à la Bibliothèque nationale, Paris, 1886 n° 6786
ROMAN J., Inventaire des sceaux de la collection des pièces originales du cabinet des Titres à la Bibliothèque nationale, Paris, 1909 n° 8246
DALAS M., Corpus des sceaux français du Moyen Age - Tome 2, Archives nationales, Paris, 1991 n° 120
PRAT R., Inventaire des sceaux des archives communales de Cajarc (Lot), Paris, 1951 n° 3
EYGUN François, Sigillographie du Poitou, jusqu'en 1515, étude d'histoire provinciale sur les institutions, les arts et la civilisation, Macon, 1938 n° 13

Emblématique

Signes para-héraldiques

Héraldique
Localisation(s)
écu

Signes para-héraldiques

Description du cimier
fleru de lis carrée aux pistils sommés de houppes