Image
Jean VII de Boccamazza - sceau
Date d'utilisation
1286 - 1287
Surface d'estampage
plane
Forme
navette
Première dimension
67 mm
Seconde dimension
45 mm
Description

Dans une niche surmontée d'une arcature brisée trilobée, la Vierge, assise sur un banc doté d'accoudoirs et d'un dos triangulaire, et coiffée d'une couronne à trois fleurons, tient l'Enfant à gauche en lui tendant un objet indéterminé de la main droite. Au registre inférieur s'ouvrent deux niches identiques, surmontées chacune d'une arcature triangulaire trilobée. A gauche, l'évêque, présenté de profil, mitré, les fanons tombant sur son dos, est agenouillé et prie le regard levé vers la Vierge ; à droite, un clerc, de face, en habit ecclésiastique, présente des deux mains un livre fermé devant lui. Sa tête est accostée des lettres S et C (sanctus C?). Les deux niveaux sont flanqués de contreforts ajourés de lancettes géminées surmontées de trilobes. Quatre médaillons, brochant sur l'exergue et ponctuant la légende, abritent chacun une représentation symbolique des évangélistes : en haut l'aigle de saint Jean, à droite le lion de saint Marc, en bas l'ange de saint-Mathieu, à gauche le boeuf de saint Luc.

Type d'alphabet
oncial
Iconographie
hagiographique
de dévotion, marial
Légende théorique
SIGILLUM / IOHIS:DEI / GRATIA·EPI / TUSCULANI
Légende transcrite
SIGILLUM IOH(ann)IS DEI GRATIA EPI(scopi) TUSCULANI
Encadrement de la légende

Deux filets perlés

Langue de la légende
latin
Bibliographie
WITTMER C., Inventaire des sceaux des archives de la ville de Strasbourg de 1050 à 1300, Strasbourg, 1946 n° 334
AN / SCEAUX, Collection Lorraine, 1970 n° 193