Ordinal
premier
Date d'utilisation
1271
Premier titre porté sur la légende
Surface d'estampage
plane
Forme
navette
Première dimension
80 mm
Description

Une femme debout de trois-quarts à gauche, vêtue d'un surcot, d'une cotardie (serrée à la taille par une ceinture) et d'un manteau double de vair et fermé par un cordon, chaussée de souliers pointus, coiffée d'un touret posé sur deux chignons recouverts d'une crépine, tient de la main gauche les cordons du manteau et de la main droite, sur le côté, une fleur de lys. Elle se tient sous un arc trilobé reposant sur deux colonnettes à bases moulures et à chapiteaux ornés de fleurs de lys. Deux écus aux armes sont accrochés aux colonnettes : à gauche, trois fleurs de lys à la bordure (Alençon) ; à droite trois fasces de vair au chef (Chatillon-Blois). Le sol repose sur un socle ajouré d'un polylobe flanqué de six petites arcades. Les deux filets sont des cordons de grènetis. Le socle et la base des colonnettes empiètent largement sur l'exergue.

Féminin debout
Légende théorique
+ S' IOHANNE . COMITISSE . A / LENCONIS : ET : CARNOTEN
Légende transcrite
+ Sigillum Iohanne comitisse Alenconis et Cartonensis
Langue de la légende
latin
Présence de caractères spéciaux
Caractères spéciaux
oui
Bibliographie
DOUET D'ARCQ L., Archives de l'Empire. Inventaires et documents publiés par ordre de l'Empereur. Collection de sceaux, Paris, 1865 n° 887

Emblématique

Signes para-héraldiques

Héraldique
Localisation(s)
écu
ornements du dais
Localisation(s)
écu
ornements du dais