Image
Ordinal
deuxième
Date d'utilisation
1459 - 1460
Premier titre porté sur la légende
Surface d'estampage
plane
Forme
rond
Première dimension
20 mm
Description

Écu écartelé : aux 1 et 4 de Bourgogne moderne ; au 2, parti de Bourgogne ancien et d'un lion (Brabant) ; au 3, parti de Bourgogne ancien et [d'un lion à la queue fourchue (Limbourg)] ; sur le tout écusson fruste, qui devait être de Flandre. L'écu dans une rosace à six lobes, la légende comprise entre cette rosace et l'écu, et divisée par chacun des lobes, ceux-ci dessinant le contour extérieur du sceau.

Type d'alphabet
gothique
Légende théorique
Phs / dux / bur / gun / et / bran
Légende transcrite
Philippus dux Burgundie et Brabancie
Langue de la légende
latin
Caractères spéciaux
non
Commentaire

Il doit s'agir du signet dont la matrice en argent fut gravée par l'ofèvre bruxellois Jean Heylen et pou laquelle il fut payé le 24 avril 1435 (Laurent, 1993, p. 605).

Bibliographie
DE WREE O., Genealogia Comitum Flandriae pars secunda : continens probationes XII posteriorum tabularum quibus praeter alia stemmata, elucidantur Burgundicum et Austriacum, 1643 page 151
COULON A., Inventaire des sceaux de la Bourgogne, Paris, 1912 n° 80
LAURENT R., Les sceaux des princes territoriaux belges du Xème siècle à 1482, Bruxelles, 3, 1993 Tome I/2, page 604-605, n° 33

Emblématique

Signes para-héraldiques

Héraldique
Localisation(s)
écu