Date d'utilisation
1328 - 1334
Surface d'estampage
plane
Forme
rond
Première dimension
30 mm
Description

Écu semé de fleurs de lis inscrit dans un cercle, le tout dans un quadrilobe à redents aux écoinçons tréflés. À l'intérieur de chaque lobe, un griffon. Le pourtour du champ est orné d'un cercle de grènetis flanqué de deux filets.

Iconographie
armorial
Commentaire

Ce premier sceau du secret, dont la plus ancienne empreinte connue date du 23 Septembre 1328 (Arch. nat., J 476 n° 210), fut utilisé au moins jusqu'au 23 Juillet 1334 (Arch. nat., J 349 n° 35).

La superposition des empreintes laisse un doute. L'absence de coïncidences de certaines lignes peut laisser supposer l'existence de deux matrices différentes mais extrêmement proches. Une comparaison plus poussée avec d'autres empreintes doit être menée pour lever le doute. (P. Jacquet).

Bibliographie
DOUET D'ARCQ L., Archives de l'Empire. Inventaires et documents publiés par ordre de l'Empereur. Collection de sceaux, Paris, 1865 n° 56
AN / SCEAUX, Collection Supplément n° 5621
DALAS M., Corpus des sceaux français du Moyen Age - Tome 2, Archives nationales, Paris, 1991 n° 116

Emblématique

Signes para-héraldiques

Héraldique
Localisation(s)
écu