Image
Ordinal
premier
Date d'utilisation
1349

Philippe VI de France

Forme
rond
Première dimension
22 mm
Description

Une fleur de lis dans un quadrilobe, le tout inscrit dans un cercle.

Type d'alphabet
oncial
Iconographie
armorial
Armoriale
Légende théorique
+ S / CA / ME / RE
Légende transcrite
+ S(ignetum) / CA/ME/RE
Encadrement de la légende

Légende inscrite entre les lobes.

Langue de la légende
latin
Commentaire

C'est le signet de la grand'chambre du Parlement qui sert de contre-sceau. Un mandement du 4 Janvier 1349 prescrit expressement cet emploi (voir O. Morel, La grande chancellerie royale et l'expédition des lettres royaux de l'avènement de Philippe VI de Valois à la fin du XIVè siècle, Paris, 1900, p. 498-499). Considéré comme traditionnel en 1348, cet emploi existait déjà très certainement en 1338 car une empreinte, la seule actuellement connue de ce signet placé en contre-sceau d'un sceau de substitution (voir M. Dalas n° 113, note 4), valide un acte du 4 Septembre 1338 (Arch. mun. de Montpellier, AM 1348). On peut penser que, l'habitude étant d'utiliser ce signet en contre-sceau du sceau du Châtelet lorsqu'il servait de substitut au grand sceau, on employa ce même signet au revers du nouveau sceau  créé (et qui devait également servir de substitut), avant de lui faire graver un contre-sceau particulier (voir M. Dalas n° 113 ter).

Bibliographie
AN / SCEAUX, Collection Supplément n° 8041
DALAS M., Corpus des sceaux français du Moyen Age - Tome 2, Archives nationales, Paris, 1991 n° 112 bis et 113 bis