Image
Ordinal
premier
Date d'utilisation
1182 - 1216
Forme
rond
Première dimension
65 mm
Description

Personnage de profil à droite coiffé d’un heaume cylindrique et vêtu d’un haubert, à cheval sur un lion qu’il maîtrise en lui maintenant la mâchoire des deux mains. Dans le champ, derrière le personnage, une crosse, volute en dedans.

 

Type d'alphabet
oncial
Légende théorique
+ SIG [___] HVGONIS : ARC. IEPISCOPI
Langue de la légende
latin
Commentaire

Ce sceau et son contre-sceau sont connus par plusieurs empreintes. Il est relevé par Eygun (sceau n° 533) sur une empreinte des archives du Maine-et-Loire (ancienne cote AD49, Valette, fen. LV, liasse I, n°3, n° 726 aujourd'hui détachée et non-inventoriée), citée et illustrée par R.A. Maxwell (p. 273, note 3 et ill. 1).

Il est également connu par deux dessins de Louis Boudan pour Gaignières dans le cartulaire de Fontevraud (Chartularim Monasterii Fontis-Ebraldi, Paris, Bnf, Ms. Lat. 5480, p. 133) et l’histoire de Saint-Julien de Tours (Historiae Regalis Abbatiae Sancti Juliani Turonensis, Paris, Bnf, Ms. Lat. 5443, p. 61)

Ce sceau prolonge le type adopté par Guillaume IV et a été amplement commenté par François Eygun dans l'introduction de son catalogue (voir les commentaires sur la notice de Guillaume IV) et par Robert Maxwell. L'image fusionne le type équestre de domini avec le motif initié par Guillaume IV avec l''archevêque domptant le lion (du Poitou et de l'hérésie de Bérenger)

Il est à comparer avec d'autres occurences. Le thème est rarement développé sur les sceaux On le retrouve plus tardivement sur les sceaux de Jean II de Sarrebruck-Commercy http://www.sigilla.org/fr/sgdb/sceau-type/89885 et de Geoffroy IV d'Apremont http://www.sigilla.org/fr/sgdb/sceau-type/30932 dont Hubert Collin livre une analyse politique tout en le rapprochant de la légende du lion de Némée et du conte de Chrétien de Troyes Ivain, le chevalier au lion (H Collin, Lotharingia, Sceaux de l'histoire lorraine, Société Thierry Alix-Nancy (1988) pages 164/165). Le thème est aussi à rapprocher d'autres représentations, comme le bas-relief ornant le linteau de la porte du donjon de Coucy qui montre Enguerrand III de Coucy luttant contre un lion (Viollet-le-Duc, Encyclopédie médiévale, Tome 1)

Bibliographie
EYGUN François, Sigillographie du Poitou, jusqu'en 1515, étude d'histoire provinciale sur les institutions, les arts et la civilisation, Macon, 1938 533
MAXWELL R., Sceau, monnaies et discours urbain dans l'Aquitaine des Plantagenêt, Pourquoi les sceaux ? La sigillographie, nouvel enjeu de l'histoire de l'art, 2008, 275-291